Fin de siècle incertaine à Perpignan

ImprimerE-mail
Études de trois communautés en marge qui prennent des initiatives collectives et se fédèrent dans un ailleurs des discours et projets politiques : les Gitans catalans, à partir du commerce et de l'usage de l'héroïne, les Maghrébins, dans les économies souterraines frontalières, les jeunes sans emploi et leurs comportements collectifs.

Prix ​​de vente15,00 €
Remise

Fin de siècle incertaine à Perpignan
Drogues, pauvreté, communautés étrangères, jeunes sans emplois et renouveau des civilités dans une ville moyenne française   
Alain Tarrius

Perpignan, ville moyenne, expose dans ses rues et ses quartiers beaucoup de frontalité, de l'affrontement même, entre territoires bourgeois, étendues pavillonnaires, zones de confinement de tous ceux qui sont désignés comme étrangers. C’est a dire les Arabes, étrangers de « l 'extérieur »,  les Gitans, étrangers de « l 'intérieur », les sans logis et routards, les néo-ruraux pauvres repoussés dans la désignation de « marginaux » et enfin ceux, produits de plus en plus massivement comme étrangers aux destinées que la République prétend encore réserver à ses enfants, les jeunes « à la rue » sans formation ni espoir. Et voici que dans ce Perpignan de la régression en spirale, des records nationaux du chômage, des maladies infectieuses, du RMI, ces populations font “milieu ”, prennent des initiatives collectives qui les fédèrent dans un ailleurs des discours et projets politiques. La pauvreté devient un mode de développement attractif et socialement innovateur; elle fait ici centralité bien au-delà des limites de la ville, de son département, de sa région ; elle pourrait bientôt enfanter une forme originale du pouvoir des “ exclus ” sur la ville, dont nul aujourd’hui ne peut décrire les contours. Trois recherches, menées de Perpignan à Barcelone, nourrissent cette réflexion : la crise de la communauté Gitane catalane à partir des commerces et usages de l’héroïne, et les perspectives de résolution que suggèrent les « femmes en noir » ; le développement des initiatives des Maghrébins dans les économies souterraines transfrontalières ; la renaissance de l'espace public de la ville à partir des comportements collectifs des jeunes laissés pour compte du développement. L'avenir de Perpignan est bien incertain : il a peut-être pour rôle historique de tracer les voies du devenir démocratique de tous, de toutes les villes de France. 

Du même auteur :

Auteur
Alain Tarrius
Date de parution
mardi 5 janvier 1999 00:00
Nombre de pages
208