Histoire de la viticulture des Pyrénées-Orientales au XXe siècle

ImprimerE-mail
Au XXe siècle, la viticulture des Pyrénées Orientales a connu une histoire tourmentée...au-delà des crises qui l'ont durement éprouvée, elle garde d'incontestables atouts pour faire face aux difficultés du présent et relever les difficultés du futur.

Prix ​​de vente20,00 €
Remise

Histoire de la viticulture des Pyrénées-Orientales au XXe siècle
Pierre Dauga

Au XXe siècle la viticulture des Pyrénées-Orientales a connu une histoire tourmentée, marquée par les luttes que menèrent les vignerons pour assurer la survie de leur production.
Avec d'abord, la terrible crise viticole du début du siècle qui frappa l'ensemble du midi viticole et entraîna les événements de 1907. Ensuite les crises causées par les vins d'Algérie, avant et après la seconde guerre mondiale. Mais c'est l'ouverture du Marché Commun viticole, en 1970, qui eut les plus néfastes conséquences sur la production des vins de table méridionaux, avec un libéralisme européen permettant l'importation massive de vins d'ltalie.
Cette histoire de la viticulture des Pyrénées-Orientales permet aussi de présenter les principaux leaders des vignerons - avec leurs engagements et leurs réalisations - qui sont demeurés trop souvent méconnus.
Le XXIe siècle s'ouvre aussi sur un constat de crise grave. Cependant, la valeur de ses terroirs, l'effort de ses vignerons, la qualité de ses vins, ont permis à la viticulture des Pyrénées-Orientales d'obtenir, au cours du XXe siècle, la reconnaissance d'appellations d'origine contrôlées, tant pour les vins doux naturels avec les "Banyuls", "Maury", "Rivesaltes" et "Muscat de Rivesaltes" que pour les vins secs avec les "Collioure", "Côtes du Roussillon" et "Côtes du Roussillon-Villages".
Terre de vieille tradition viticole, les Pyrénées-Orientales disposent ainsi d'une incomparable palette d'appellations d'origine contrôlées, qui, toutes n'ont d'ailleurs pas encore atteint la plénitude de leur développement. Quant aux vins de pays et aux vins de cépage, leur qualité reconnue et la réglementation dont ils disposent, doivent, avec la production méridionale leur permettre d'affronter la concurrence des nouveaux pays viticoles.
Au-delà des crises qui l'ont durement éprouvée, la viticulture des Pyrénées-Orientales garde donc d”incontestables atouts, pour faire face aux difficultés du présent et relever les défis du futur.



Auteur
Pierre Dauga
Date de parution
mercredi 18 octobre 2006 00:00
Nombre de pages
328