La Terreur en Roussillon et ce qui s'ensuivit (1793-1794)

ImprimerE-mail
Livre posthume de l'historien Michel Brunet qui revient sur la période de la Terreur en Roussillon entre 1793 et 1794 et comment elle a marqué le jeune département des Pyrénées-Orientales
Prix ​​de vente12,00 €
Remise
Description du produit

La Terreur en Roussillon et ce qui s’ensuivit
(1793-1794)
Michel Brunet

978-2-84974-264-8
112 pages
12 €

 

Michel Brunet n’aura pas eu le temps de mettre la toute dernière main à l’ouvrage La Terreur en Roussillon 1793-1794 sur lequel il a travaillé aux Archives Départementales des Pyrénées-Orientales de 2013 à 2015. Mais l’écriture en était tellement avancée que le lecteur ne pourra que se réjouir de la parution de ce petit livre posthume, instructif et passionnant comme tous les autres ouvrages de l’historien.
La Terreur 1793-1794 est « plus qu’une autre période de l’histoire de France celle qui a laissé une empreinte d’effroi et d’horreur inégalée » (Books n° 89). Comment l’épisode a-t-il marqué le tout jeune département des Pyrénées-Orientales – dit encore Roussillon ?

Michel Brunet nous en donne les principales clefs :
- Sur le plan politique avec ses élus locaux bellicistes mais désarmés, ses représentants en mission se prenant pour des proconsuls, ses militaires (dont le général Dugommier) pas forcément en accord avec le Comité de Salut Public. Tous et chacun à la conquête du pouvoir, on l’aura deviné.
- Au quotidien, au plus près de la population, avec son lot de petits arrangements, de guerres, d’occupation armée dévastatrice, de jeux frontaliers, de dégâts, de pillages et autres prélèvements, dans une plaine du Roussillon transformée en champ de bataille.

Au moment où des historiens, comme l’américain Timothy Tackett, se penchent à nouveau sur le phénomène de la Terreur (peut-être inspirés par l’actualité ?), la recherche de Michel Brunet vient à point nommé apporter sa pierre à la longue, lente et difficile analyse historique d’une période aussi complexe.