Lebourg Nicolas

nicolas_lebourg

Nicolas Lebourg, né en 1974, est un historien français s'intéressant aux sciences sociales, à la philosophie, à la sociologie et aux relations internationales. Chercheur à l’Université de Montpellier et membre de l'Observatoire des radicalités politiques (ORAP) de la Fondation Jean Jaurès qui s'appuie pour une bonne part sur le collectif informel de « Fragments sur les Temps Présents », il est spécialiste de l'extrême droite.
Souvent sollicité dans les médias, il écrit régulièrement pour Slate et Libération, en réaction à l’actualité.

Il a publié aux Éditions Trabucaire l'ouvrage Rivesaltes, le camp de la France en collaboration avec Abderahmen Moumen.

Autres publications :
Le Monde vu de la plus extrême droite, Presses Universitaires de Perpignan, Perpignan, 2010
François Duprat, L’homme qui inventa le Front National, Avec Joseph Beauregard, Denoël, Paris, 2012
Dans l’Ombre des Le Pen. Une histoire des n°2 du Front National, Avec Joseph Beauregard, Nouveau Monde, Paris, 2012
Mort aux bolchos Un siècle d’affiches anticommunistes, Les Échappés, Paris, 2012
Perpignan, une ville avant le Front national, Avec Jérôme Fourquet et Sylvain Manternach, Fondation Jean Jaurès, Paris, 2014
Aux Racines du FN. L’Histoire du mouvement Ordre Nouveau, préface de Jean-Yves Camus, Avec Jonathan Preda et Joseph Beauregard, Fondation Jean Jaurès, Paris, 2014
Rivesaltes. Le Camp de la France de 1939 à nos jours, préface de Philippe Joutard, Avec Abderahmen Moumen, Rivesaltes, Trabucaire, Perpignan, 2015
Les Droites extrêmes en Europe (avec Jean-Yves Camus), Paris, Le Seuil, 2015
Mutations et diffusions de l’altérophobie. De « l’inégalité des races » aux concurrences identitaires, avec Stéphane François, Presses universitaires de Valenciennes, à paraître en 2016.