Retour vers: Nouveautés - Novetats

Les blessures de Joë Bousquet (1918-1939)

ImprimerE-mail
27 mai 1918 / 3 septembre 1939 : une blessure, deux chemins.
Prix ​​de vente15,00 €
Remise
Description du produit

Les blessures de Joë Bousquet
1918 - 1939
Serge Bonnery et Alain Freixe

978-2-84974-263-1
142 pages
15 €

27 mai 1918 : à Vailly-sur-Aisne, sur le plateau de Brenelle, Joë Bousquet est atteint par une balle en pleine poitrine qui pince sa moelle épinière et provoque la paralysie immédiate et définitive des membres inférieurs.
3 septembre 1939 : au moment où Joë Bousquet voit ses amis rappelés au combat, sa moelle épinière saigne à nouveau. « J’ai failli être la première victime de la guerre », écrira-t-il à son ami Jean Ballard, directeur des Cahiers du Sud.
1918-1939 : deux blessures qui, par un effet de retournement, deviennent deux naissances.
Les plaies ouvertes et sans cesse rouvertes dans les textes de Joë Bousquet laissent affleurer à leurs lèvres le souffle du possible.
Elles sont les messagères de vie de l’une des oeuvres les plus singulières de la littérature du XXe siècle.
Alain Freixe et Serge Bonnery, les deux auteurs, s’attachent à montrer comment la blessure survenue en 1918 et sa résurgence qui en septembre 1939 faillit l’emporter irriguent l’œuvre du poète et écrivain français né à Narbonne et mort à Carcassonne.