Frédéric Mistral. L'enfant, la mort, les rêves

ImprimerE-mail
Biographie qui tente de faire redécouvrir, derrière l'image publique de F. Mistral, son cheminement d'écriture. Le lecteur assiste à la naissance d'un écrivain et à l'examen de ce qui détermine les formes et les contenus de son œuvre.

Prix ​​de vente25,00 €
Remise

Frédéric Mistral
L'enfant, la mort, les rêves
Aspects de l'œuvre littéraire mistralienne
Joan-Ives Casanòva

Né à Maillane en 1830, Frédéric Mistral apparaît comme le plus grand écrivain d’oc, poète reconnu à Paris et par le prix Nobel en 1904. Mais que signifie aujourd’hui le nom de Mistral ? Un poète oublié, un chantre de la Provence baignée de soleil ? Lit-on encore son œuvre ? Derrière les clichés, se cache en effet une poésie étonnante à bien des égards et l’image publique de l’homme a fait oublier un cheminement d’écriture exceptionnel. Toute son œuvre se caractérise par une permanence d’images et de thèmes inscrits au plus profond de sa personnalité et définis par ses origines sociales et familiales. On assiste ainsi dans cet ouvrage à la naissance d’un écrivain et à l’examen de ce qui détermine les formes et les contenus de son œuvre. Rien d’étonnant donc à ce qu’apparaissent les images de la jeune fille pure vouée à un destin tragique, identification d’un idéal féminin qui trouve ses racines dans les profondeurs d’une personnalité complexe. Ainsi, cet attachement à la terre et à la Provence est constitutif de l’élaboration de ce lieu littéraire traversé par une « écriture du désir » qui fonde, comme socles poétiques, l’homme et l’œuvre.

Du même auteur:
L'òrle dei matins - L'ambre
Lo remembre dins lo jardin
Lo libre escafat
Lux veneris
L'Enfugida

Auteur
Joan-Ives Casanòva
Date de parution
lundi 15 novembre 2004 00:00
Nombre de pages
424